Aller à la barre d’outils

Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Actualité Nationale

Représentation des femmes dans les instances de décision

CE VIBRANT APPEL DE CLAUDINE PRUDENCIO QUE LES PARLEMENTAIRES BENINOIS DOIVENT GARDER A LESPRIT !
L’un des points essentiels des recommandations du dialogue politique qui font actuellement objet de démarches législatives, c’est la discrimination positive en faveur des femmes. Cette dynamique vise une meilleure représentation de la gent féminine à l’Assemblée nationale,  dans les autres fonctions électives et même dans les nominations. Cette bataille a toujours été une priorité pour le parti UDBN et sa Présidente.
Au cours du dialogue politique des 10, 11 et 12 Octobre 2019, l’Honorable Claudine Afiavi PRUDENCIO a été le lead dans le plaidoyer sur la question. L’UDBN avait même proposé un quota de 40% de femmes, imposable aux partis politiques dans la constitution des listes.
Voici un extrait du vibrant appel lancé par la Présidente de l’Union Démocratique pour Un Bénin Nouveau, pour donner le ton des débats à cet effet. Nous étions le Vendredi 11 Octobre 2019, salle bleue, Palais des Congrès de Cotonou.
 « Associer la femme à la gestion des affaires publiques n’est plus facultatif aujourd’hui. Le Bénin a eu à signer des conventions assorties de délai de réalisation .Quand j’étais à l’Assemblée Nationale  6ème et 7ème législature, on a tout essayé pour arriver à la discrimination positive. On na pas pu. Il faut, tout faire. Ce ne sera que justice, Mesdames et Messieurs les Délégués. Il y a des dispositions constitutionnelles qui ne permettaient pas d’avancer sur la question. Je souhaite que les femmes et les hommes qui sont ici me soutiennent sur la question. Sil faut aller à la révision de la constitution, entre autres pour ça, pourquoi ne pas le faire !!? Pour enfin donner à la femme la place quil lui faut. La femme est la mère du monde. Il faut que les hommes nous aident. Il faut quon le fasse enfin !! »,  fin de citation._
Voilà un de cri de cœur  qui devrait résonner à chaque instant dans la tête et le cœur des parlementaires béninois, appelés , en ces moments importants de l’histoire politique de notre pays, à adopter une série de lois modificatives et complétives.
 Cell-Com/UDBN

Comment here

Dutch Dutch English English French French