Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Entrepreneuriat

Ilé ashô ou cinq femmes unies par la passion de la décoration

L’entreprise ‘’Ilé ashô’’ est créée et gérée par cinq jeunes femmes qui ont décidé de faire de leur passion un gagne-pain. Ceci après avoir suivi des formations professionnelles dans des domaines variées.

Par Nafiou OGOUCHOLA

Le pagne ‘’wax’’ au service de la décoration. C’est le challenge relevé par les entrepreneures réunies au sein de Ilé ashô. Elles ont pour nom : Gloria Cotomale, Oroncia Dansou, Carole Missihoun, Gloria Fagnon  et Myriam Linda Akpaki. Fidèles à la définition du nom typiquement Nago de Ilé ashô, ces femmes se sont spécialisées dans la décoration intérieure faite avec des tissus wax. Des  nappes aux rideaux en passant par les torchons, porte-couverts, draps de lit, cadres-photos et autres matériels de décoration, presque tout y passe.  En unissant leurs efforts, leur amour pour la décoration et par-dessus tout, leur volonté d’exceller et d’innover, ces femmes donnent un aspect singulier à tout ce qu’elles touchent. Et les clients ne se font pas prier pour apprécier leurs créations à leur juste valeur.

Les 30 et 31 mars 2019, Ilé ashô a organisé une exposition au Bamboo numerik situé au champ de foire en face du 12ème arrondissement de Cotonou. Et les résultats issus de ce rendez-vous avec le public béninois ont été concrets. En effet, l’occasion était pour le public béninois de découvrir les créations de ces femmes et d’en apprendre un peu plus sur les mille et une utilisations qui peuvent être faites des pagnes ‘’wax’’.

Les visiteurs ont aimé l’originalité de nos réalisations. Ils nous ont beaucoup encouragés à persévérer, a renseigné Gloria Cotomale.

Unies par la même passion

Étudiante en médecine et associée à ‘’Ile asho’’, Gloria Cotomale a adhéré à ce projet parce qu’elle y trouve une nouvelle manière de rendre agréable et vivable le cadre de vie. Elle pense par ailleurs que la médecine a beaucoup à apporter à la mode et vice versa dans la mesure où elles concourent, toutes deux, au bien-être de l’homme.

Pour Oroncia Dansou, étudiante en assistance sociale, le penchant artistique a été un élément motivateur pour adhérer au projet.

« J’ai accepté faire partie de ce projet d’abord pour son caractère original et créatif. Ensuite, en raison de l’affection que j’ai toujours éprouvée pour tout ce qui est fait à base de wax. J’ai enfin à travers ce projet, l’occasion de développer ma capacité à travailler en équipe », a-t-elle confié.

Comme Orancia Dansou, Carole Missihoun est une passionnée.

En effet, titulaire d’une licence professionnelle en marketing ce projet représente pour elle l’opportunité de pousser sa curiosité et stimuler son esprit créatif dans une nouvelle dimension en ce sens qu’elle entend harmoniser des couleurs afin de rendre originales des concessions grâce au wax. Un point sur lequel elle est rejointe par sa collègue Gloria Fagnon.

« Habiller les maisons et donner à l’environnement un style particulier est pour moi une passion. Et je pense mieux vivre cette passion en étant à ‘’Ile_asho’’ », a soutenu l’étudiante en médecine.

La cinquième et dernière associée de cette maison de décoration, Myriam Linda Akpaki, pense pour sa part, qu’elle ne peut espérer mieux.

Comment here