Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Actualité NationaleCulture et Loisirs

FÊTE IDENTITAIRE ET CULTURELLE AU BENIN

Le peuple Natimba se prépare pour célébrer   »Yopaaka »
L’identité culturelle est tout ce qui permet de reconnaître un peuple en matière des valeurs identitaires. Au Bénin, chaque peuple consacre une ou des journées pour célébrer sa culture aux yeux de toute la nation. C’est le tour du peuple Natimba qui célèbre du 31 janvier au 1er février 2020 sa fête identitaire.
Robert LOKOCLOUNON
 » Yopaaka  », c’est le nom de la fête identitaire célébrée par les peuples Nateni de l’arrondissement de Oroukayo, Commune de kouandé, et Toucoutouna commune de Natitingou au Nord du Bénin. Cette fête se célébrera le 31 janvier et le 1er février 2020. En effet, selon Didier KOUANDE-SOUNON, chargé de mission de la préfecture de l’Atacora, Yopaka signifie  » nouveau mil  » dans la langue  » Nateni  » , pour faire savoir que le mil est la céréale la plus consommée depuis des lustres. Selon Jean SABI, fonctionnaire des douanes béninoises,  c’est << une fête des prémices des peuples Nateni >>. A en croire au chargé de mission de la préfecture de l’Atacora, « c’est la fête de la moisson (des céréales) à travers laquelle le peuple Natimba rend grâce à Dieu par l’intermédiaire des mânes des ancêtres», rappelle-t-il. « Nous avons retenu chaque année le dernier weekend du mois de janvier pour célébrer et valoriser notre culture», informe Monsieur Didier KOUANDE-SOUNON. Sous d’autres cieux, « nous avons constaté que certaines pratiques de cette fête tendent à disparaitre. Notons que selon le fonctionnaire des douanes béninoises,
 << c’est le moment approprié pour découvrir la valeur nutritive de ce céréale objet de la fête qu’est le petit mil ; l’art culinaire de ce céréale et les devises que la pérennisation de cette fête peuvent générer aux peuples natimba >>. En effet, C’est au cours de cette fête que les maris offraient une pintade à leurs épouses qui la partagent avec sa meilleure amie ; les groupes d’amitié de chaque quartier ou village invitait leur groupe amis d’autres villages pour festoyer ». L’objectif poursuivi par les initiateurs est la valorisation de leur culture à travers cette fête qui favorise les retrouvaille entre les filles et fils de l’arrondissement d’Oroukayo et leur permet également de nouer des relations de fraternité et de consolidation. Rappelons que plusieurs activités sont prévues telles une communication sur les questions de développement de la zone Natimba, la sensibilisation des jeunes sur les conséquences de la consommation de l’alcool frelaté et les substances psychotropes sur la santé. Des activités récréatives sont également prévues pour à cet important événement.

Comment here

Dutch Dutch English English French French