Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Actualité InternationaleSanté

DOMINATION DU COVID-19 SUR LE MONDE : Une flambée d’extermination de l’humanité ?

La pandémie du Covid-19 est un virus apparu en Chine centrale en mi-décembre 2019, dont l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré le 30 janvier 2020, une urgence sanitaire à portée internationale. Le 11 mars l’OMS qualifie l’épidémie du nouveau coronavirus en pandémie parce que le virus fait un ravage avec une accélération qui passe comme de l’éclair aux yeux de l’homme. Ce virus dévastateur qui n’épargne aucun pays sur son chemin a déjà fait dans l’espace de trois mois, plus de 25 000 morts dans le monde d’après l’OMS. 

Robert LOKOCLOUNON

PASCAL WEB TV

Le nouveau Coronavirus a déjà atteint un chiffre de contamination très étonnant seulement en espace de trois mois. Selon les informations rapportées par la Radio France Internationale (RFI) de New York Times ce samedi 28 mars 2020, le géant américain, les Etats-Unis sont classés au premier rang en tant que pays qui compte plus de cas confirmés de coronavirus dans le monde avec plus 100 000 cas confirmés à lui seul. Selon la même source l’Italie quant à elle, donne un chiffre environnant 90 000 cas confirmés. En ce qui la Chine, le pays où le mal a tiré son origine, plus de 85 000 cas confirmés sont dénombrés, toujours d’après le rapport l’OMS rapporté par RFI. Mais il faut signaler que ces bilans sont en perpétuelle évolution. Le bilan de morts dus au Covid-19 classe l’Italie en haut de l’échelle avec plus 9000 morts d’après la RFI. Le deuxième pays européen le plus touché est sans doute l’Espagne qui est à plus de 500 morts aux dernières nouvelles en date de ce samedi 28 mars 2020. Pour les bilans de morts en 24h, l’Italie maintient le premier rang près de 1000 morts en 24h. L’Espagne s’aligne derrière l’Italie avec 769 en 24h. Il s’agit d’un mal qui bât son empire dans le monde à un rythme accéléré. Bien que des remèdes marchent déjà sur certains cas confirmés, il est nettement constaté que le rythme de contamination est beaucoup plus élevé que celui des cas de guérison.

Alors, est-ce que le monde risque-t-il de connaître plus de dégâts liés au Covid-19 que la pandémie de la grippe A (H1N1) qui a duré de avril 2009 à août 2010 ? Une question bien en suspense. Mais il faut considérer la situation désespérée en Europe actuellement, où un géant comme l’Italie en pleine démolition par cet étranger incontrôlable de virus. Cependant, la deuxième économie mondiale où le mal est né, réussit déjà à rompre le sort du conquérant sans armée. La rage de cette pandémie n’épargne pas l’Afrique.

PASCAL WEB TV

Le mal installe sa légion en Afrique

Le bilan des cas confirmés de la pandémie de Covid-19 en Afrique évolue à un rythme de contamination très considérable. Il y a moins de deux mois, l’Afrique ne comptait que trois cas confirmés. Actuellement, l’Afrique compte déjà des milliers de personnes contaminées même si assez de morts n’a pas été enregistrés. L’Afrique du Sud à elle seule, compte plus de 1000 cas confirmés de coronavirus. Ce qui permet de voir venir déjà l’avertissement de l’OMS selon lequel « l’Afrique doit se préparer au pire ». Pour endiguer cet ennemi du monde, « deux tiers de la population mondiale est en confinement », rapporte RFI. Mais, cette mesure en Afrique aura de considérables effets négatifs sur les populations.

De l’esquive du Coronavirus à la règne de la disette en Afrique

Les pays touchés par le nouveau coronavirus en Afrique prennent déjà des mesures de confinement. Le danger pour l’Afrique avec la mesure du confinement, c’est les moyens pour les populations de se ravitailler en vivres pour gérer les périodes de confinement. D’abord la question de pauvreté est toujours sans résolution. Le sous-emploi en est un autre problème dont la résolution tarde. Avec tous ces problèmes non résolus et celui du confinement pour endiguer le covid-19 qui s’en rajoute, qu’adviendrait-il pour les populations ? On cherche la survie des citoyens oui mais cette survie par le confinement se révèle aussi empoissée pour les populations. Donc les populations fuiront un virus mortel pour épouser la faim. Les artisans que feront-ils ? Personne ne sait. Les mendiants, les sans domiciles fixes (SDF), il y-t-il des mesures qui les concernent ? Plein de questions dont les autorités doivent envisager de réponse. Car leur cas est préoccupant parce que ce sont également des citoyens eux aussi. Aussi, les vendeuses et commerçantes qui vivent de leur commerce quotidien rencontreront de graves difficultés pour s’en sortir pendant les périodes de confinement.

Toutefois, Il urge que les Etats africains d’une manière ou d’une autre tout en prenant des mesures drastiques pour freiner le mal, prennent également des décisions pour soutenir les populations pour la survie de leurs peuples qui doivent vivre.

Comment here

Dutch Dutch English English French French