Aller à la barre d’outils

Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Actualité InternationaleEconomieSanté

Covid-19-UEMOA : Riposte de la BCEAO pour contrer la pandémie 

La lutte contre le nouveau Coronavirus stimule le déblocage de fonds sans précédent chez certaines institutions financières mondiale. La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) s’apprête à son tour, à réaliser l’une de ses plus fortes injections de liquidités de son histoire en vue de rassurer les investisseurs de l’UEMOA qui souffrent déjà des conséquences sanitaires et économiques liées à la pandémie de Covid-19.

Robert LOKOCLOUNON

La Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) a procédé ce lundi 30 mars 2020 à une injection hebdomadaire de 4 750 milliards FCFA (environ 8 milliards de dollars) avec des conditions bien favorables afin de renforcer la résilience du système bancaire face aux menaces du Covid-19.

PASCAL WEB TV

Cette importante injection de liquidités sur le marché interbancaire, rapporte le site d’information sikafinance,  » vise à fournir aux banques commerciales les ressources nécessaires à moindre coût, en vue de conforter leur liquidité et leur permettre de maintenir et d’accroître les crédits à l’économie, à des taux plus bas, notamment en faveur des entreprises et des Etats membres de l’UEMOA « . Cette mesure est la première des huit mesures arrêtées par la l’institution bancaire Ouest africaine dans le but de contre l’épidémie et ses effets négatifs. il faut rappeler que ces mesures ont été arrêtées le 21 mars 2020.

Selon la Banque centrale, rapporte sikafinance, cette opération sera la première d’une série d’appel d’offres qu’elle envisage organiser dorénavant sur ses guichets au taux d’intérêt fixe de 2,50% qui est son plus faible taux d’intervention depuis son existence.

De même,   » il est donc attendu des banques qu’elles répercutent cette baisse du coût de leurs ressources sur les taux d’intérêt des crédits à la clientèle, particulièrement dans le cadre des réaménagements des crédits aux entreprises résidentes affectées par la pandémie et qui rencontrent des difficultés à assurer le paiement de leurs échéances « , clarifie l’institution monétaire de l’UEMOA.

Pour rappel, en 2019, la BCEAO avait injecté sur le marché interbancaire 3 690 milliards Fcfa pour une moyenne de taux d’intérêt de 3,80% sur la période, qui était le montant le plus élevé injecté par la banque régionale.

Comment here

Dutch Dutch English English French French