Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Femme et devellopement

ATELIER SUR LE LEADERSHIP FÉMININ

Pascal WEB TV

L’AFEFRS-Bénin sensibilise les femmes universitaires sur leur combat intellectuel

La question du leadership féminin devient de plus en plus une préoccupation majeure à résoudre par la gente féminine pour s’afficher dans tous les domaines au même titre que les hommes. Une raison suffisante pour laquelle l’Association des Femmes pour l’Education, la Formation et la Recherche Scientifique au Bénin (AFEFRS-Bénin) a organisé ce 29 janvier 2020 un atelier de formation à l’endroit des femmes universitaires.

Robert LOKOCLOUNON

Femme, comment développer le leadership féminin en toi ? C’est le thème autour duquel s’est déroulé l’atelier sur le leadership féminin ce mercredi 29 janvier 2020 dans l’amphithéâtre Houdégbé à l’Université d’Abomey-Calavi. En effet, organisé par l’Association des Femmes pour l’Education, la Formation et la Recherche Scientifique au Bénin (AFEFRS-Bénin), l’atelier entre dans le cadre de la sensibilisation des femmes en général et en des femmes universitaires en particulier. La séance a eu pour communicatrice la présidente de l’association, Madame Sylvie HOUNZANGBE-ADOTE, première femme recteur de l’Université de Lokossa, en 2015. Selon Sylvie de Chacus, enseignante chercheure à l’UAC, psychologue, vice doyen de la Faculté des Sciences Humaines Sociales (FASHS), membre de l’association et co-communicatrice, cette thématique est choisie pour permettre aux femmes de bien gérer leur carrière pour pouvoir résister devant les difficultés. « C’est pour réunir les femmes, étudiantes en master, les doctorants, pour la nécessité d’entreprendre, de bien gérer afin de participer à l’animation de la vie universitaire à bien gérer la vie associative, universitaire et la famille », faut savoir la psychologue.
Pour rappel, l’association est née en mai 2010. « Nous aurons bientôt dix ans », informe la Présidente qui n’a pas manqué de citer quelques-uns de leurs objectifs. Il s’agit entre autres de viser l’accompagnement des femmes scientifiques, de permettre l’entraider si bien professionnel que dans la vie personnelle, de viser également les jeunes femmes étudiantes qui sont dans les sciences, de faire que les femmes s’engagent bien dans la science. La communicatrice, pour bien développer son thème, a mis en exergue dix points pour bien savoir comment être un bon leader.
Dix points sont à retenir sur le thème.
– Trouver le leadership en soi ;
– Communiquer avec les autres ;
– Motiver les autres ;
– Porter de l’intérêt aux autres ;
– Voir les choses selon la vue des autres ;
– Ecouter les autres ;
– Respecter la valeur de l’autre, le mettre en valeur ;
– Fixer aussi des objectifs personnels, maintenir le cap et l’équilibre ;
– Penser positivement et dominer le stress ;
– Manifester votre enthousiasme.
Je leadership en réalité, est une capacité d’un individu à fédérer et à mobiliser les énergies autours d’une cause collective. Le leadership consiste alors pour la femme la manière d’éliminer les préjugés et en même temps les lettre en profit pour avancer.

Pascal WEB TV

Le leadership Féminin
« Le leadership féminin n’est pas quelque chose qui date d’aujourd’hui, nos grand-mères en étaient déjà. Il faut comprendre cela par le fait qu’elles arrivaient à conduire leurs semblables femmes vers un lieu, vers le chef de collectivité, défendre les causes d’une collectivité, elles indiquaient le chemin. C’est une aptitude de leadership en pratique pour nous aujourd’hui », explique Docteur Ariane DOSSOU, maitre de conférences, chef de département de philosophie, membre de l’association. Les femmes aujourd’hui se retrouvent dans les hauts lieux tout comme les hommes ; ce qui explique la détermination de cette gente à aller jusqu’au bout de ses attentes. « Nous ne travaillons pas en ce que les femmes universitaires soient émancipées. Nous sommes déjà émancipées par les diplômes, on l’est déjà car on a franchi les différents niveaux et étapes de formation et d’aptitude d’admission au CAMES avec les hommes. C’est à nos collègues masculins de le reconnaitre » affirme le chef département. Selon le Maître conférence, « on parle du leadership feminin parce que les femmes aussi participent à la conduite d’une association, d’une assemblée, de prise en charge d’une communauté ». Pour terminer, la co-communicatrice a annoncé le prochain atelier prévu pour le 11 février prochain et portera sur le jardinage.

Comment here

Dutch Dutch English English French French
Aller à la barre d’outils