Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Actualité Internationale

Algérie : un fonds de financement des start-ups voit le jour

Robert Lokoclounon

Tant attendu, le Fonds de financement des start-ups est finalement et officiellement créé. Il s’agit donc d’un grand pari que le gouvernement algérien vient de faire sur ses start-ups pour s’assurer d’un avenir meilleur pour ses entrepreneurs.

C’est à l’occasion de la convention sur les start-ups, Algeria Disrup 2020, que le Chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a procédé au lancement du Fonds, informe African Business. Ce Fonds s’est donné deux rôles dont premièrement celui d’apporter son aide financière nécessaire aux jeunes porteurs de projets innovants, bien entendu sans recourir à la dette, puis deuxièmement, faire des entrées à la Bourse.

Mais dans tout ceci, l’entrepreneur doit accepter que l’Etat soit aussi actionnaire une fois qu’il sollicite ce financement de l’Etat. Ce Fonds national des start-ups naît dans un contexte où le nouveau monde technologique demande l’apport et le soutien de tous pour valoir les potentiels des porteurs de projets innovants en Afrique en générale et pour ce pays en particulier. « Ôter l’ensemble des écueils, notamment ceux administratifs devant les jeunes porteurs de projets afin de leur permettre d’exprimer leur potentiel », rapporte la source de l’information des explications données par le Président algérien.

Il est nécessaire d’informer que ce Fonds se complètera d’une plateforme d’identification de projets innovants le 15 octobre prochain. Les autres gouvernements africains dont le soutien aux porteurs d’idées innovantes reste encore à revoir, doivent prendre ce exemple donné par l’Algérie pour se mettre dans la danse pour une Afrique révélée aux yeux du monde.

Comment here

Dutch Dutch English English French French