Pascal Web TV

Web TV pour promouvoir l'entrepreneuriat, l’employabilité des jeunes et des Femmes au Bénin et en Afrique ainsi que la Démocratie et la bonne gouvernance.

Environnement

7 conseils pour retrouver la paix intérieure selon Marie Fouchet

Pas la peine de changer de vie pour cultiver la sérénité et la paix intérieure ! La coach Marie Fouchet nous donne 7 astuces très simples…

1 – Faire la paix avec son enfant intérieur

La période de l’enfance s’accompagne toujours de  » blessures  » : un sentiment d’abandon à la naissance d’un petit frère ou d’une petite sœur, une exigence de résultats à l’école trop importante, des conflits avec un membre de la famille…

 » À l’âge adulte, ces blessures (qui concernent aussi les personnes ayant vécu une enfance heureuse !) peuvent se transformer en peurs : une peur de manquer, d’être rejeté ou de ne pas être aimé par exemple, explique Marie Fouchet, coach de vie. Je pense donc qu’on peut facilement faire un premier pas en direction de la sérénité en faisant la paix avec son enfant intérieur.  »

Comment ?  » Prenez le temps de vous remémorer vos blessures d’enfance : souvenez-vous des situations blessantes, des injustices, des remarques indélicates que vous avez subies lorsque vous étiez plus jeune, et notez-les sur une feuille. Terminez votre liste par un petit mot gentil à l’attention de votre enfant intérieur. Quelque chose comme  je reconnais tes souffrances, mais on va avancer ensemble désormais  » puis brûlez le document.  Bref, on fait la paix avec le passé !

2 – Déterminer ses priorités

Bien sûr, on aimerait à la fois avoir un job épanouissant, une famille heureuse, une vie de couple comme-dans-les-films, un talent époustouflant et s’impliquer en faveur de causes humanitaires. Mais dans la  » vraie vie « , il est nécessaire d’établir des priorités !  » On s’épuise à poursuivre quinze objectifs à la fois : c’est très stressant et peu valorisant, au final  » confirme Marie Fouchet.

Le conseil de la coach ?  » Prenez le temps de sortir une feuille de papier blanc et notez dessus tous les objectifs que vous aimeriez atteindre : voyager davantage, progresser dans votre travail, développer votre créativité, avoir un bébé… Ne vous interdisez rien ! Ensuite, classez ces priorités en fonction de vos envies profondes, et concentrez vos efforts du quotidien sur votre priorité numéro 1.  »

Bon à savoir :  » votre vie évolue sans cesse, il est donc intéressant de refaire cet exercice à chaque changement majeur – la naissance d’un enfant, un mariage, un nouvel emploi… « .

3 – Cultiver la générosité

Un texto à une amie qui déprime, un compliment à un collègue, un sourire à la caissière du supermarché, un coup de main à un proche qui déménage… Voilà quelques petites actions qui ne coûtent rien, mais qui rapportent beaucoup !

 » Chaque jour, je vous invite à faire (au moins) une petite action généreuse, conseille Marie Fouchet. Ces actes du quotidien boostent l’estime de soi et contribuent à rendre le monde meilleur, petit à petit. Car faire du bien, ça fait du bien !  »

Attention à ne pas tomber dans l’excès : faire plaisir, oui, mais pas au détriment de nos valeurs, de nos besoins et de nos envies.

4 – Se faire plaisir

Faire plaisir aux autres, c’est bien… Se faire plaisir à soi, c’est encore mieux ! Marie Fouchet nous conseille un exercice tout simple :  » chaque jour, accordez-vous trois plaisirs. Pas la peine de viser l’extravagance : écoutez une musique que vous aimez, savourez un café en terrasse, prenez un bain, admirez un coucher de soleil… »

Encore plus important :  » chaque soir avant de vous endormir, prenez le temps de faire la liste de ces trois plaisirs. C’est très rapide et ça permet de clôturer la journée sur une note positive « .

5 – Vivre au jour le jour

Ça peut sembler macabre, mais c’est indispensable pour apprécier au mieux l’instant présent :  » chaque matin, je vous invite à prendre conscience de votre propre mortalité, et à considérer que cette journée que vous vous apprêtez à vivre pourrait bien être la dernière…  »

Pour quoi faire ?

Partir du principe que la vie peut s’arrêter à chaque instant permet de vivre plus intensément chaque jour, sans reporter à demain ce que l’on a envie de faire aujourd’hui – ce qui ne signifie pas qu’il faut arrêter de faire des projets ! Grâce à ce réflexe, on relativise aussi les p’tits soucis et les micro-conflits auxquels on a tendance à accorder trop d’importance…  Message reçu !

Vivre dans le présent pour retrouver la paix intérieure

6 – Oser s’exprimer… et écouter

La communication, c’est  » la  » clé pour des relations sereines en famille, au travail et dans le couple.  » Je vous encourage à vous exprimer le plus souvent possible : dites ce qui ne va pas, ne laissez pas s’accumuler les rancœurs… et dites aussi ce que vous aimez, c’est bon pour l’estime de soi de votre interlocuteur !  »

Au sein du couple, la coach nous conseille de réserver une soirée par semaine pour  » faire le point  » :  » ce rituel permettra d’éviter une montée en pression de banalités « . Pensez également à écouter votre partenaire… et acceptez ses reproches sans entrer dans une spirale de violence !

7 – Renouer avec ses cinq sens

Et si on lâchait notre smartphone de temps en temps ?  » Quand vous vous promenez dans la rue, je vous invite à renouer avec vos cinq sens : la vue (comment trouvez-vous le paysage?), l’ouïe (de quoi parlent les gens autour de vous?), l’odorat (quand vous passez devant une boulangerie, respirez à plein poumons), le toucher (quel temps fait-il ? Humide, sec, chaud, froid?) et le goût (si vous vous arrêtez pour boire un café !) « .

L’objectif ? Ramener le ressenti dans le conscient… et reprendre contact avec le  » monde réel  » pour savourer, enfin, l’instant présent.

Source: Femme Actuelle Le Mag

Comment here